Yves Morier Oeuvre - Yves Morier Oeuvre - Yves Morier

Partenaires et relations 

Doris Chassé : Artiste-peintre émérite de la Galerie d’art Chassé de Saint-Hyacinthe, Québec, Canada. Voir son site internet : Doris Chassé

Nelson Archambault : Consultant en marketing et concepteur du site internet ymorier.com. Il est aussi co-propriétaire, avec sa conjointe, d’une magnifique maison ancestrale qui fait partie des Belles d’autrefois et qui est riche d’histoire et d’anecdotes. Voir son site internet : nelsonarchambault.com et celui de sa résidence : Villa Roy.

Abbaye Saint-Benoit : Ces lieux saints furent l’une de mes premières sources d’inspiration et à l’origine de ma toile : 0011. Voir le site internet : Abbaye Saint-Benoit

Municipalité de Saint-Denis sur Richelieu : Le circuit patrimonial de Saint-Denis, pays des Patriotes du Québec, avec ses maisons ancestrales, fut une grande source d’inspiration à mes débuts d’artiste-peintre alors que ma résidence secondaire se trouvait tout à côté de cette magnifique municipalité longeant la rivière Richelieu, soit à Saint-Ours sur Richelieu. Plusieurs de mes toiles proviennent de cette belle région. Ce sont les toiles : 0015, 0019 , 0025, 0026, 0031, 0058, 0072, 0077, 0083, 0085, 0118, 0127, une douzaine de toiles que vous pourrez consulter afin de découvrir les richesses de l’histoire et du patrimoine de cette municipalité. Voir le site internet : Municipalité de Saint-Denis sur Richelieu

Léo Ayotte : J’ai toujours été fasciné par les larges traits de pinceau appliqués avec des gestes sûrs, une spontanéité déconcertante et des couleurs vivantes de cet artiste qui a fini ses jours en terre maskoutaine, soit à Saint-Hyacinthe le 21 décembre 1976. Ma toile : 0017, Le temps des pivoines fut inspirée par sa façon de faire… Pas étonnant que je débute alors une importante série de toiles avec des fleurs, comme sujets, car j’ai longtemps travaillé avec mon père Gérard, dans sa boutique : Aster fleuriste… Voir les sites internet : Léo Ayotte (Wikipédia) et Rita fleuriste. La toile 0120 est aussi associée à ce thème.

Tourisme l’isle aux coudres : Ce site et ses moulins m’ont inspiré la toile : 0038. Lors d’un voyage de peinture avec mon père Gérard en 1995.

Jardin Daniel A. Séguin : Un site qui vous fait découvrir ce joyau pour la communauté Maskoutaine avec ses 20 jardins thématiques qui constituent un important attrait touristique pour la région de Saint-Hyacinthe. À l’origine de mes toiles : 0047-01, 0064

Auberge du mange grenouille : Visitez ce site qui a inspiré ma toile : 0059

Domaine Gourdeau à l’île d’Orléans : Site à l’origine de ma toile : 0067, La maison ancestrale Mourier.

Restaurant cochon dingue Champlain, Vieux Québec. Visitez ce site à l’origine de mes toiles 0068 et 0087.

Ozias Leduc (Wikipedia) : L’un des plus importants peintres du Québec et qui m’a influencé dans ma quête de sérénité lors du décès de mon épouse le 5 août 2000. Toile : 0069, L'envolée mystique de Suzanne.

Guy Bégin, artiste peintre, ce peintre des fleurs et des parfums dont les magnifiques toiles m’ont inspiré ma toile : 0070 lors de ce même triste évènement.

La belle aux berges : Gîte du passant et table champêtre qui m’a inspiré la toile : 0072

L’Auberge à la gloire du matin/Auberge de Hatley, l'inspiration des toiles 0073 et 0080.

Maison Gault de Saint-Hilaire qui m’a inspiré la toile : 0075 à l’occasion du mariage de Benoit Morier et Karina Crespo, respectivement mon fils cadet et ma belle–fille.

Boutique Moi et l’autre, une boutique branchée où les femmes de toutes tailles ont enfin la chance d’exprimer leur amour de la mode féminine. Source d’inspiration de ma toile : 0102

Restaurant La piazetta de Saint-Hyacinthe, source d’inspiration de ma toile : 0107

Vieux marché de Saint-Hyacinthe, source d’inspiration de ma toile : 0114

Les Chanterelles du Richelieu, restaurant gastronomique de fine cuisine à Saint-Denis sur Richelieu, en Montérégie, Province de Québec, Canada. À l’origine de ma toile : 0118

Château des tourelles, Vieux Québec, à l’origine de ma toile : 0133

© Copyright - Tous droits réservés Yves Morier